mer en rouleaux sur l'île d'Oléron

Tourisme à Saint-Pierre d'Oléron

Le bourg de Saint-Pierre

L'intéressant patrimoine du bourg de Saint-Pierre se découvre en baguenaudant dans ses ruelles et ses rues commerçantes.

Les principales curiosités touristiques sont ici présentées, la page dédiée à la commune de Saint-Pierre d'Oléron donnant des informations complémentaires.

Église Saint-Pierre

L'église Saint-Pierre originelle fut édifiée au XIème siècle. Cette église fut reconstruite au XVIIème siècle, mais son clocher n'a été érigé qu'au siècle suivant, en 1776.

De forme hexagonale, le clocher de l'église Saint-Pierre est peint en blanc pour servir d'amer aux bateaux. Du haut de ses quarante mètres, sa terrasse offre un large panorama sur l'île d'Oléron.

Les deux nefs latérales et la chapelle de la Sainte-Vierge furent ajoutées au XIXème siècle. La très jolie fresque décorant cette chapelle a été réalisée par l'artiste estonien Nicolaï Greschny en 1962.

La plupart des tableaux et reliquaires ainsi que l'orgue et la balustrade bordant sa tribune sont classés monuments historiques. Le visiteur de l'église Saint-Pierre remarquera également la chaire et une copie du gisant d'Aliénor d'Aquitaine.

Lanterne des morts

La lanterne des morts du XIIème siècle est la plus haute de France (plus de vingt-quatre mètres). Située dans son lan­ter­non, une flamme servait de repère nocturne.

Musée de l'île d'Oléron

Au centre de Saint-Pierre, le Musée de l'île d'Oléron présente l'histoire et la culture oléronaises. La vie au XIXème siècle et les activités traditionnelles y sont illustrées par des vêtements et des objets.

On peut y voir en particulier des coiffures typiquement oléronaises, les quichenottes, dont le nom provient de l'anglais "kiss me not" ("ne m'embrassez pas"). Le Musée de l'île d'Oléron présente également des expositions temporaires.

En sortant du musée, on remarquera le kiosque à musique plus que centenaire sur la place principale du bourg.

La Cotinière

Port de pêche

Sur la côte ouest de l'île, le charmant port de pêche de La Cotinière est rattaché à la commune de Saint-Pierre d'Oléron.

Une centaine de bateaux de pêche fournissent sa criée, qui est la douzième de France et la première de la Charente-Maritime. Un record de vente a été établi le 14 octobre 2014 avec plus de 47 tonnes pour cette journée.

Les céteaux représentent le dixième des tonnages pêchés. Ce poisson plat appartenant à la même famille que les soles est une spécialité de La Cotinière.

Les crevettes figurent parmi les autres spécialités du port de La Cotinière, en particulier les crevettes roses aussi appelées bouquet. La pêche de la sardine est l'activité traditionnelle de la criée.

Un phare blanc dont la partie supérieure est peinte en rouge est situé à l'entrée du port.

Chapelle Notre-Dame et Saint-Nicolas

La chapelle Notre Dame de La Cotinière et Saint-Nicolas fut construite en 1966 à proximité du port. Elle succède à une chapelle construite dix ans plus tôt qui s'était effondrée ainsi qu'à une église ensablée il y a mille cinq cents ans.

Cette chapelle qui présente de remarquables vitraux se caractérise par sa forme en triangle évoquant la Sainte Trinité. Son clocher est également triangulaire.

La mémoire des marins péris en mer et des sauveteurs est évoquée par des croix alignées sous une maquette de bateau. Saint Nicolas est en effet le saint patron des marins.

Valid XHTML 1.1

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2016Mentions légales Contact