mer en rouleaux sur l'île d'Oléron

La Brée-les-Bains

Depuis le XIXème siècle, La Brée-les-Bains est la station balnéaire bourgeoise de l'île d'Oléron. Les vacances de l'écrivain charentais Pierre Loti s'y déroulèrent, elles sont contées dans "Le roman d'un enfant".

Jusqu'en 1953, La Brée-les-Bains faisait partie de la commune de Saint-Georges d'Oléron. Le village a connu depuis cette date une forte expansion, les espaces urbanisés au nord rejoignant presque à présent ceux de Saint-Denis d'Oléron.

Le bourg

La Brée-les-Bains a 800 habitants permanents, les Brénais. Cependant, grâce aux résidents secondaires et aux touristes, la population de la commune est proche de douze mille personnes pendant les mois d'été.

Sa calme plage, bordée par des cyprès et des villas, a toujours été appréciée des familles estivantes. Son front de mer est caractéristique des stations balnéaires.

L'église Notre-Dame de l'Assomption fut édifiée en 1958, elle est surmontée par un original clocher ajouré.

Économie de la commune

L'agriculture était la ressource essentielle de La Brée-les-Bains, avant l'essor touristique de ces dernières dizaines d'années. Elle en demeure une ressource conséquente, grâce en particulier à la viticulture, la vigne étant cultivée sur une grande part du territoire de la commune.

L'aquaculture occupe aussi une place notable dans l'économie de La Brée-les-Bains. Ainsi, la plus importante entreprise de la commune, la ferme marine de Douhet, est un des principaux producteurs d'alevins en France.

La ferme aquatique fait naître des alevins de daurades qui seront ensuite élevés dans d'autres régions. Le zoo-plancton nécessaire à leur croissance est également produit par cette entreprise.

La saliculture est aussi représentée, un marais salant encore en exploitation étant situé sur la commune. Une visite guidée de ce marais est proposée de mi-juin à mi-septembre.

Moulin de La Brée-les-Bains

Le Moulin de La Brée, aussi appelé Moulin de la Fontaine, est le plus ancien de l'île d'Oléron, il fut construit au XVème siècle.

Parmi la dizaine de moulins restants dans l'île, il fait partie des mieux conservés. En effet, il s'agit de l'unique moulin oléronais à avoir conservé son mécanisme. Cependant, à l'instar des autres moulins de l'île, il n'a pas gardé ses ailes intactes, une seule d'entre elles subsistant de nos jours.

Le moulin de La Brée est en cours de restauration, il ne peut donc pas se visiter actuellement. Il est prévu de le remettre en état de produire de la farine, l'ouverture au public du moulin et de l'espace muséographique associé étant prévue en 2016.

Autrefois, il y avait plus de cent moulins sur l'île d'Oléron. Il semblerait, mais cela n'est pas certain, que la plupart d'entre eux furent construits par les Anglais lors de leur présence sur l'île au Moyen-Âge.

Hébergement

La Brée dispose d'un hôtel et de trois terrains de camping dont un municipal effectuant la location de studios et de mobil-homes. On peut également y louer des maisons à la semaine.

Valid XHTML 1.0

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2016Mentions légales Contact