mer en rouleaux sur l'île d'Oléron

Saintes

La ville de Saintes est située au cœur de la Charente-Maritime, ses 57 000 habitants sont appelés les Saintais. Saintes se trouve à 47 kilomètres du pont de l'île d'Oléron, le trajet s'effectuant par la route départementale 728.

Un passé deux fois millénaire

L'histoire de Saintes remonte à l'époque gallo-romaine. Originellement peuplée par des gaulois, les Santons, la cité acquiert son importante sous l'influence romaine.

Au XIème siècle, la communauté religieuse des moines de Cluny édifie la basilique ainsi que l'abbaye aux dames. Les monuments de Saintes témoignent ainsi des époques gallo-romaines et médiévales.

Découverte de Saintes, rive gauche

Quartier Saint-Pierre

Le quartier Saint-Pierre est essentiellement piétonnier. Le musée des Beaux-Arts et le musée de l'échevinage, installé dans les locaux de l'ancienne mairie, ainsi que le couvent des Jacobins y sont situés.

La cathédrale Saint-Pierre fut construite dans ce quartier au XVème siècle. Son clocher d'aspect massif est resté inachevé et est simplement couvert par un dôme.

Les quais de la Charente bordant le quartier Saint-Pierre permettent d'admirer l'arc de Germanicus situé sur la rive opposée.

Amphithéâtre romain

L'amphithéâtre romain fut établi dans un vallon au premier siècle. Ses vestiges sont constitués de l'arène, des fondations et d'une partie des gradins. Plus de dix mille spectateurs pouvaient assister aux jeux s'y déroulant.

À chaque extrémité, une porte permettait d'accéder à l'arène, l'une d'entre elles étant réservée à l'évacuation des gladiateurs décédés pendant le combat et à celle des cadavres d'animaux.

Basilique Saint-Eutrope

La basilique Saint-Eutrope, à proximité des arènes, présente la particularité de disposer de deux chœurs situés l'un au-dessus de l'autre. L'église inférieure est en partie enterrée. Le cénotaphe de Saint Eutrope s'y trouve.

Les travaux de construction de cet édifice roman ont commencé en 1081. La flèche de style gothique flamboyant, haute de 80 mètres, fut érigée au XVème siècle. La nef était commune aux deux églises, elle fut détruite au début du XIXème siècle.

Thermes de Saint-Saloine

Les thermes de Saint-Saloine furent construits vers la fin du premier siècle. Leurs ruines se visitent en accès libre. Des vestiges de l'aqueduc les alimentant se découvrent autour de Saintes.

Rive droite de la Charente

Abbaye aux Dames

L'abbaye aux Dames, construite dans la première moitié du XIème siècle, est située dans le quartier Saint-Pallais. L'église Notre-Dame et son clocher, ainsi que les bâtiments du couvent, peuvent se visiter.

Arc de Germanicus

L'arc de Germanicus était situé sur le pont constituant une des entrées de Saintes. Construit vers l'an 20, il fut déplacé de quelques mètres au milieu du XIXème siècle. Le musée archéologique en est voisin.

Gabare Ville de Saintes

La gabare Ville de Saintes, reconstitution d'un bateau traditionnel, permet d'effectuer des croisières sur la Charente et de découvrir ses rivages préservés.

Des balades thématiques sont proposées pendant la saison d'été, emmenant les passagers aux temps où les gabariers tenaient un rôle important dans l'économie locale. Les plus jeunes pourront aider le pirate ayant pris le commandement de la gabare à retrouver son trésor.

Valid XHTML 1.0

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2016Mentions légales Contact