mer en rouleaux sur l'île d'Oléron

Brouage, Fort Louvois, l'Hermione, la Corderie Royale

Nous présentons ici des visites de tourisme intéressantes à effectuer pendant un séjour de vacances sur l'île d'Oléron. Fort Louvois et la citadelle de Brouage sont très proches du viaduc, Rochefort en étant distant d'une trentaine de kilomètres. La ville de Saintes est plus éloignée mais mérite aussi d'être découverte.

Citadelle de Brouage

Brouage était autrefois un important port salin situé au bord de l'océan. Fondé au milieu du XVIème siècle, ce port pouvait accueillir deux cents bateaux.

Au XVIIème siècle, la construction de la citadelle à l'instigation de Richelieu l'a transformé en port militaire. Les chemins de ronde et les bastions furent ultérieu­rement améliorés par le marquis de Vauban.

L'eau s'étant retirée de la baie, Brouage et le bourg voisin de Hiers qui jadis était une île sont à présent entourés de marais. Ils sont réunis dans la commune de Hiers-Brouage.

On peut se promener sur les remparts en profitant de vues dégagés. Plusieurs bâtiments de la citadelle de Brouage, l'église, la halle aux vivres, des constructions militaires ainsi que la reconstitution de la glacière peuvent se visiter. L'office de tourisme propose des visites guidées.

La citadelle est située à onze kilomètres du pont de l'île d'Oléron.

Fort Louvois

Fort Louvois est édifié sur un rocher à proximité de l'actuel port de Bourcefranc-le-Chapus. Entouré d'eau à marée haute, on y accède grâce à un bateau qui effectue la navette avec le port du Chapus. À marée basse, on peut atteindre le fort en traversant à pied le bras d'eau qui le sépare du continent.

Le fort fut construit à la fin du XVIIème siècle, il faisait partie ainsi que le Fort Boyard construit postérieurement des ouvrages de défense de l'arsenal de Rochefort. Il doit son nom au marquis de Louvois qui en a lancé la construction, le maréchal de Vauban ayant ultérieurement modifié ses plans.

Le musée du Fort Louvois reconstitue son histoire sous forme de saynètes, il peut se visiter librement. On peut aussi voir une copie d'un plan relief de Vauban, l'original étant conservé au musée des Invalides à Paris. En complément, une intéressante visite guidée présente l'histoire du fort, fait découvrir le fonctionnement des canons et révèle les secrets de la poudrière.

La terrasse en haut du donjon permet de profiter d'un panorama dégagé sur le pont de l'île d'Oléron et l'embarcadère de l'ancien bac avec dans le lointain la citadelle du Château d'Oléron et Marennes.

Fort Louvois est accessible au public de début avril à fin octobre. Pendant l'été, le bateau passeur effectue la liaison entre le port de Bourcefranc-le-Chapus et le Château d'Oléron trois fois par semaine.

L'Hermione

En mars 1780, le marquis de La Fayette embarque à bord de l'Hermione à destination de l'Amérique. Cette frégate à trois mats de 65 mètres fut construite dans l'arsenal de Rochefort.

Depuis 1992, l'Association Hermione-La Fayette travaille à la reconstruction de l'Hermione au sein de la Corderie Royale. L'Hermione a été mise à l'eau en juillet 2012 afin de rejoindre un bassin à flot pour l'achèvement de sa construction.

La nouvelle Hermione a pris la mer le 18 avril 2015 depuis le port de l'île d'Aix pour refaire le voyage de La Fayette. Cette traversée de l'océan Atlantique l'a conduite aux îles Canaries, puis à Yorktown, Baltimore, Philadelphie, New York et enfin Boston où le marquis de La Fayette avait débarqué en avril 1780 lors de son deuxième voyage en Amérique. Le voyage de retour de la frégate s'effectua via le Canada et Saint-Pierre et Miquelon jusqu'à Brest et enfin Rochefort le 29 août 2015.

Le chantier de construction de l'Hermione pouvait se visiter. Actuellement, les ateliers de maintenance et l'exposition présentant l'histoire de l'Hermione sont ouverts au public. L'Hermione peut aussi se visiter lorsqu'elle est présente à Rochefort. Aussi est-il conseillé de se rensei­gner sur le site de l'association indiqué ci-dessus pour avoir des informations sur les visites proposées avant d'entreprendre le déplacement à Rochefort.

Corderie Royale de Rochefort

La Corderie Royale de Rochefort abrite le Centre International de la Mer qui présente les méthodes de fabrication des cordages ainsi que des expositions temporaires.

Autour de la Corderie, des arbres exotiques sont plantés dans le Jardin des Retours tandis que le Jardin de la Marine est un ancien jardin botanique.

Précédent :

Suivant :

Valid XHTML 1.0

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2019Mentions légalesContact