mer en rouleaux sur l'île d'Oléron

Lumineuse île d'Oléron

L'île d'Oléron est située dans le département de la Charente-Maritime, lequel fait partie de la région Poitou-Charentes. Elle se trouve au sud de l'île de Ré et de l'île d'Aix.

Très étendue, Oléron est la plus grande île de France métropolitaine après la Corse. Longue de près de trente kilomètres et large de dix, son territoire se partage entre huit communes.

Visite de l'île d'Oléron

Par la route, vingt-huit kilomètres séparent la pointe de Chassiron, au nord, du pont, au sud. Les bourgs et villages traversés font valoir le charme de leurs maisons aux volets traditionnellement verts ou parfois bleus.

La qualité des paysages oléronais ainsi que l'intérêt du patrimoine de l'île lui ont valu d'être classée en tant que site naturel protégé.

Des plages et des marais

L'île est essentiellement plate, avec un point culminant à trente-quatre mètres. Son littoral est bordé de plages, la plupart étant de sable fin. Les familles pourront préférer les plages de la côte est, plus sécurisantes, tandis que les surfeurs apprécieront celles de la Côte sauvage.

Une superficie importante de l'île d'Oléron, à l'est et au sud, est occupée par des marais, dont une partie seulement est exploitée, principalement pour l'ostréiculture mais aussi pour la saliculture.

Des forêts bicentenaires

Trois forêts permettent d'effectuer d'agréables promenades : au sud-ouest de l'île, la forêt de Saint-Trojan, au nord-ouest, la forêt de Domino et à l'est, la forêt des Saumonards. Elles s'étendent au-delà des cordons dunaires.

Ces forêts ont été plantées il y a deux siècles afin de protéger l'île de l'expan­sion des dunes de sable. Leur cadre est propice aux balades familiales, leurs chemins abrités étant fort appréciés pendant l'été.

Loisirs de vacances en l'île d'Oléron

Son doux climat permet de profiter de nombreuses opportunités de loisirs pendant les vacances, allant de la promenade sur les pistes cyclables à la sortie en mer, en passant par des baptêmes de l'air.

Les sportifs pourront bien évidem­ment pratiquer les sports nautiques, mais aussi les sports terrestres, golf, équitation pour les cavaliers, ou tennis.

Enfin, les possibilités de visites de tourisme sont nombreuses sur l'île d'Oléron ou à proximité. Des excursions pourront ainsi être envisagées vers Marennes, Brouage, Rochefort ou Saintes, sans oublier de faire le tour de Fort Boyard en bateau.

Le phare de Chassiron permet de l'admirer en hauteur, la découverte de son histoire et de sa culture est proposée par le musée de l'île d'Oléron, tandis que le train de Saint-Trojan conduit à la plage en traversant la forêt.

Plages

La côte est de l'île d'Oléron donne sur le pertuis d'Antioche. Elle présente une mer plus calme que la Côte sauvage, orientée vers l'ouest et ouverte sur l'océan. La plupart des plages sont de sable fin, quelques unes de rochers. Les citer toutes étant impossible, la liste des plages citées lors des présentations des villages n'est pas exhaustive et se limite à celles de sable fin.

Les plages de l'île sont interdites aux chiens en juillet et en août, les propriétaires d'animaux doivent donc se renseigner avant d'accéder au bord de mer avec leurs compagnons à quatre pattes.

Climat de l'île d'Oléron

Bénéficiant d'un ensoleillement exceptionnel de plus de deux mille deux cents heures par an, Oléron est surnommée "la lumineuse".

Ainsi, en moyenne annuelle, seul le sud-est de la France bénéficie d'un ensoleillement supérieur au sien. De surcroît, au printemps, l'île est située dans la zone la plus ensoleillée de France continentale.

Le climat de l'île d'Oléron est tempéré. Il se caractérise, sauf année exceptionnelle, par l'absence de grands froids pendant l'hiver ainsi que par des étés chauds mais évitant les températures caniculaires.

Ressources économiques

Grâce à son climat particulièrement doux, le tourisme est une ressource économique importante de l'île d'Oléron.

Outre le tourisme, les principales ressources de l'île sont l'ostréiculture, la pêche, l'aquaculture, la culture des primeurs et la viticulture. Ces activités traditionnelles se sont ainsi dévelop­pées autour de la richesse de sa terre et de son environnement aquatique.

Ostréiculture

Les marais qui occupent une grande partie de l'est et du sud de l'île d'Oléron étaient jadis des marais salants procurant une importante source de revenus. Leur exploitation pour la saliculture remonte à l'occupation romaine.

Une partie de ces marais est à présent utilisée pour l'ostréiculture. Les huîtres qui y sont affinées bénéficient de l'IGP "Marennes Oléron" et sont recherchées par les amateurs de ce mollusque.

Pêche

La pêche est aussi une activité majeure de l'île, la criée du port de La Cotinière étant la première de la Charente-Maritime.

Dans cette importe criée sont négociés en particulier les céteaux, qui sont des poissons plats de la même famille (Soleidae) que les soles.

Aquaculture

Un des plus importants éleveurs d'alevins de France est installé à La Brée-les-Bains. La ferme marine de Douhet produit des alevins de daurades ainsi que du zoo-plancton pour les nourrir.

Viticulture

La vigne est cultivée en Charentes depuis l'époque romaine. La récolte était autrefois destinée en grande partie à la fabrication de Cognac.

Elle permet maintenant de produire des vins locaux ainsi que le célèbre Pineau des Charentes obtenu à partir de Cognac et de moût de raisin. L'intérêt du vignoble oléronais pour les visiteurs de l'île est récompensé par le label "Vignobles & Découvertes".

Hôtels, résidences et campings

L'île dispose de possibilités d'hébergement variées. Le voyageur pourra ainsi se loger dans un hôtel pendant son séjour. L'estivant privilégiant la liberté pourra réserver un appartement dans une résidence ou s'il préfère être proche de la nature, dans un terrain de camping.

Par ailleurs, de nombreux particuliers mettent leur maison en location pour la saison estivale des vacances ou à toute période de l'année.

Un guide de tourisme

Ce guide à vocation touristique est proposé par une équipe indépendante qui a souhaité présenter des lieux intéressants ainsi que des sites Web.

Nous précisons que ce guide est non exhaustif et que nous n'avons pas de lien avec les organismes officiels de tourisme chargés de l'information sur l'île d'Oléron.

Avertissement : les sites indiqués par ce guide sont sélectionnés sur l'intérêt de leur contenu, mais les produits et services qui y sont décrits n'ayant pas été testés, nous déclinons toute responsabilité quant à leur utilisation.

À l'attention des webmasters : si vous souhaitez que votre site soit présent sur ce guide ou qu'il en soit retiré, contactez-nous. Si votre site est accepté, l'ajout est gratuit. La suppression est effectuée sur simple demande.

Valid XHTML 1.0

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2019Mentions légalesContact