mer en rouleaux sur l'île d'Oléron

Saint-Trojan-les-Bains

Saint-Trojan-les-Bains est la commune la plus méridionale de l'île d'Oléron. La culture des huîtres y occupe une place importante comme l'atteste son charmant port ostréicole.

Les vacanciers apprécient cette station balnéaire pour ses plages protégées et familiales (Petite Plage, Gatseau) ou celles plus sauvages auxquelles on accède en traversant la forêt domaniale.

Un peu d'histoire

Saint-Trojan-les-Bains a été construit il y a un peu plus de trois cents ans, le village préexistant ayant été enseveli sous les sables dunaires.

Saint-Trojan accueille les estivants depuis plus d'un siècle. Dans son centre, on remarque des villas caractéristiques des stations balnéaires du début du XXème siècle.

Le mimosa qui décore les jardins trojannais a été importé de la côte d'Azur à la fin du XIXème siècle. Il est fêté au mois de février par une cavalcade.

L'oignon Saint-Turjan fut cultivé sur les terrains sablonneux de la commune, cette production ayant cessé il y a une centaine d'années. Une association œuvre à la renaissance de cet oignon oléronais.

Population

La commune de Saint-Trojan-les-Bains a environ 1 500 habitants, les Saint-Trojannais.

Le bourg

Le port ostréicole

Le port ostréicole marquant l'entrée du village est bordé de cabanes colorées. Depuis l'extrémité du port, la vue est dégagée sur le viaduc d'Oléron. Fort Louvois se distingue de l'autre côté du pont.

Certaines cabanes ont été reconverties en atelier d'artiste ou en galerie d'exposition. Les artistes sont aussi mis en valeur lors de la biennale d'art partagé qui présente des peintres, des sculpteurs et des céramistes.

L'église

Des témoignages des naufrages survenus au large des côtes de Saint-Trojan sont visibles dans l'église, des figures de proue de navires échoués côtoyant des ex-voto.

Dans cette église édifiée au XVIIème siècle, on peut aussi voir la maquette du Victory qui était le navire de l'amiral Nelson lors de la bataille de Trafalgar. Ce travail remarquable a été réalisé par un artiste du village.

Autres curiosités

Le musée de la Maison de l'huître oléronaise permet de découvrir l'histoire et la technique de l'ostréiculture.

Un marché de nuit se tient tous les jeudis soirs en juillet et août au centre du bourg.

Espaces naturels

Pointe de Manson

La pointe de Manson, qui se situe au bout de la Petite plage, offre un intéressant point de vue sur le pont de la Seudre ainsi que sur le pont de l'île d'Oléron.

Le boulevard Félix Faure y menant rend hommage au président qui ajouta "les-Bains" au nom de la commune en 1898.

Parc du Marais des Bris

Le Parc Départemental du Marais des Bris est un espace naturel préservé qui se visite depuis les sentiers de découverte qui y sont aménagés.

Forêt de Saint-Trojan

La forêt de pins occupe la plus grande partie du territoire de la commune. Elle fut plantée au XIXème siècle pour stabiliser les dunes de sable.

Érigée au point culminant de l'île d'Oléron, sur la dune de l'obser­va­toire, une tour de surveillance permet de prévenir les incendies.

La Grande Plage

La plage de Gatseau et la Grande Plage peuvent être rejointes depuis Saint-Trojan par le P'tit Train.

Bordée par les dunes et la forêt, la Grande Plage est une des plages les plus sauvages de l'île d'Oléron.

Hôtels et campings à Saint-Trojan-les-Bains

Il y a dix hôtels à Saint-Trojan, un club de vacances et quatre terrains de camping étant égalemenr présents sur la commune.

Valid XHTML 1.0

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2016Mentions légales Contact