mer en rouleaux sur l'île d'Oléron

Climat et ressources économiques

Grâce à son climat particulièrement doux, le tourisme est une ressource économique importante de l'île d'Oléron.

Les activités traditionnelles de l'île se sont développées autour de la richesse de sa terre et de son environnement aquatique.

Climat de l'île d'Oléron

Bénéficiant d'un ensoleillement exceptionnel de plus de deux mille deux cents heures par an, Oléron est surnommée "la lumineuse".

Ainsi, en moyenne annuelle, seul le sud-est de la France bénéficie d'un ensoleillement supérieur au sien. De surcroît, au printemps, l'île est située dans la zone la plus ensoleillée de France continentale.

Le climat de l'île d'Oléron est tempéré. Il se caractérise, sauf année exceptionnelle, par l'absence de grands froids pendant l'hiver ainsi que par des étés chauds mais évitant les températures caniculaires.

Ressources économiques

Outre le tourisme, les principales ressources de l'île sont l'ostréiculture, la pêche, l'aquaculture, la culture des primeurs et la viticulture.

Ostréiculture

Les marais qui occupent une grande partie de l'est et du sud de l'île d'Oléron étaient jadis des marais salants procurant une importante source de revenus. Leur exploitation pour la saliculture remonte à l'occupation romaine.

Une partie de ces marais est à présent utilisée pour l'ostréiculture. Les huîtres qui y sont affinées bénéficient de l'IGP "Marennes Oléron" et sont recherchées par les amateurs de ce mollusque.

Pêche

La pêche est aussi une activité majeure de l'île, la criée du port de La Cotinière étant la première de la Charente-Maritime.

Dans cette importe criée sont négociés en particulier les céteaux, qui sont des poissons plats de la même famille (Soleidae) que les soles.

Aquaculture

Un des plus importants éleveurs d'alevins de France est installé à La Brée-les-Bains. La ferme marine de Douhet produit des alevins de daurades ainsi que du zoo-plancton pour les nourrir.

Viticulture

La vigne est cultivée en Charentes depuis l'époque romaine. La récolte était autrefois destinée en grande partie à la fabrication de Cognac.

Elle permet maintenant de produire des vins locaux ainsi que le célèbre Pineau des Charentes obtenu à partir de Cognac et de moût de raisin.

L'intérêt du vignoble oléronais pour les visiteurs de l'île est récompensé par le label "Vignobles & Découvertes".

Les oléronais

Près de vingt-deux mille personnes résident dans l'île d'Oléron à l'année. Pendant la saison touristique, la population est huit fois plus importante, voire quinze fois pour certaines communes.

Les huit communes de l'île, ainsi que les principaux villages qui leur sont rattachés, sont présentées dans les pages suivantes. Elles sont listées depuis la commune la plus septentrionale, Saint-Denis, jusqu'à la plus méridionale, Saint-Trojan.

Valid XHTML 1.1

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2016Mentions légales Contact